Savez-vous combien de nouveaux emplois Bombardier a créés l’an dernier? La plupart des Canadiens l’ignorent.

800e_groupe.jpg

Toute personne travaillant pour une entreprise qui construit des avions et des trains doit connaître la première loi de Newton : tout objet en mouvement a tendance à rester en mouvement. La physique mise à part, nos cerveaux semblent nous amener à voir les choses par le prisme de l’inertie. Nous croyons que l’équipe de baseball n’ayant pas participé aux séries mondiales depuis 86 ans est maudite à jamais; l’équipe de hockey qui domine la saison régulière, mais qui est balayée pendant les séries éliminatoires, sera pour toujours une équipe ratant les rendez-vous importants; et une entreprise qui restructure ses activités est condamnée à continuer de réduire ses effectifs.

Bien sûr, dans le monde du sport, les revirements spectaculaires jouissent d’une importante couverture médiatique; ce n’est pas le cas des entreprises qui progressent et s’améliorent régulièrement.

Un bon exemple : aujourd’hui, Bombardier emploie plus de 69 500 personnes dans le monde, dont 23 000 au Canada. Cela reflète une hausse de près de 3 500 employés par rapport à l’an dernier et remet les effectifs de Bombardier à peu près au même niveau qu’au début de notre plan de redressement de cinq ans, en novembre 2015.

Ces chiffres vous surprennent? Vous êtes nombreux à être surpris. Un sondage que nous avons réalisé avec Léger au début du printemps a révélé que les Canadiens sous-estiment largement le nombre de personnes qui travaillent chez Bombardier. Moins d’un tiers des Canadiens sondés savent que nous employons 23 000 personnes dans leur pays, et seulement 10 % savent que Bombardier a plus de 16 000 employés au Québec, et plus de 70 % des Canadiens croient que nous avons moins de 6200 employés en Ontario.

On peut en déduire que la plupart des Canadiens sous-estiment l’impact économique positif de Bombardier sur l’économie canadienne, puisque la rémunération chez Bombardier est 1,7 fois plus élevée que la moyenne nationale.

How many people Bombardier employes - chart FR.jpg

Comment tant de gens peuvent-ils être aussi mal informés à propos de Bombardier?

Nous croyons que cela s’explique notamment par la couverture médiatique sélective dont nous sommes l’objet. Les succès de nos programmes de croissance et les progrès de notre redressement a retenu relativement peu l’attention des médias. À titre d’exemple, à la publication de notre rapport annuel, qui présentait notamment le nombre d’employés en fin d’exercice, aucun média n’y a porté attention. Aucune manchette n’a proclamé que le nombre d’emplois chez Bombardier avait retrouvé son niveau de 2015.

Pourtant, il y a eu des centaines d’articles en 2015 et 2016 sur nos mesures de restructuration ou des articles sur la rémunération de notre haute direction. En conclusion, si vous ne comptez que sur les médias traditionnels pour vous informer sur Bombardier, votre information est très incomplète. Les lecteurs sont en droit de se demander s’ils ont bien un portrait complet quand ils lisent des articles sur notre entreprise.

Revenons à la première loi de Newton : Bombardier accélère son élan. Nous sommes de nouveau une entreprise qui va de l’avant. Nous créons de la valeur pour nos actionnaires, des occasions pour nos employés et nous soutenons l’économie du Canada.

À l’avenir, vous pouvez compter sur nous pour continuer à souligner nos succès et à signaler les fausses idées et fausses informations; nous le devons à nos employés et autres parties prenantes. 

Mike Nadolski
Vice-président, Communications et affaires publiques
Bombardier

Suivez-nous sur Twitter @Bombardier  ou abonnez-vous à notre liste d’envoi pour obtenir les dernières mises à jour.